Etape 1 du GR20 Nord – Sud : Calenzana – Ortu di U Piobbu

Calenzana – Ortu di U Piobbu : Etape 1 du GR20 Nord – Sud

icon pointer

Kilomètres : 10,540 km

icon timer

Durée : 6 h 30 min

icon denivelé plus

Dénivelé + : 1360 m

icon denivelé moins

Dénivelé – : 60 m

icon altitude plus

Altitude maximale : 1550 m

icon altitude moins

Altitude minimale : 250 m

Difficulté
etoile pleine etoile pleine etoile pleine etoile pleine etoile vide
Paysage
etoile pleine etoile pleine etoile pleine etoile pleine etoile vide

Cette étape 1 du GR20 vous fera partir de Calenzana pour atterrir 1 360 mètres plus haut au refuge d’Ortu di U Piobbu.

Calenzana, ce n’est pas seulement le village de départ du GR20, c’est aussi un petit village de 2 300 âmes. Il fait partie de la région de Balagne, en Haute-Corse.

Ce point de commencement vous ouvre les voies de l’ancien sentier des bergers pour filer jusqu’au premier refuge étape : Ortu di U Piobbu

Ortu di U piobbu sera le point culminant de votre première étape. Il se situe à 1 520 mètres d’altitude.

Avant de quitter la civilisation assurez-vous d’avoir fait le point sur votre équipement. Si quelque chose manque à l’appel, vous trouverez une petite épicerie (Proxi) à gauche, juste avant de mettre les pieds sur le sentier du GR20

Vous pouvez aussi prendre le temps de vous restaurer une dernière fois avant d’entamer votre périple. Plusieurs petits restaurants vous accueillent chaleureusement avec de délicieux produits locaux.

En revanche, notez l’absence de distributeur bancaire. Prenez vos dispositions bien avant d’arriver.

Cette première étape est une véritable entrée en matière. Une succession de paysages grandioses, et un bel échantillon du terrain que vous allez croiser dans les jours à venir. (succession de dénivelés positifs).

Carte IGN de l’étape 1 du GR20 dans le sens Nord – Sud

GR20 ETAPE 1 - 16 calenzana ortu di u piobbu

Itinéraire de l’étape 1 du GR20 Nord – Sud :

  1. Dans le haut du village, rejoignez la fontaine de Saint Antoine située à 275 mètres d’altitude. Depuis le temps que vous le préparez : C’est le moment de vous lancer !

    Le sentier terreux se dresse devant vous et s’élève gentiment vers le Sud-Est. 

    Ce chemin muletier (anciennement pavé) est entièrement découvert. Il va vous mener jusqu’à la fontaine d’Ortiventi à 550 mètres d’altitude (photo). Ce sera l’unique source d’eau potable que vous croiserez sur cette première étape. 

    Rafraîchissez-vous et profitez-en pour observer la magnifique vue étendue sur la baie de Calvi.

  2. Après une petite heure de marche, un premier croisement s’impose à vous. Prenez à gauche, et suivez bien le balisage blanc et rouge en direction du Sud-Est.

    Continuez votre avancée en montant jusqu’à la Bocca di U Ravalente à 616 mètres d’altitude. Là, vous allez franchir une crête et pénétrer dans la forêt domaniale de la commune de Sambucu.

    Une ascension en lacets avec un dénivelé important vous y attend. Cette montée pourra vous prendre plusieurs heures. Pensez toujours à bien vous hydrater.

    Plus vous progresserez, plus vous pourrez constater les derniers dégâts des incendies survenus fin Août 2020. Ces feux de forêt ont tristement dévasté ces lieux privilégiés.

  3. Petit à petit, vous allez gagner l’Est et la Bocca U Saltu située à 1 250 mètres d’altitude (photo).

    D’ici, la vue devient totalement panoramique. Elle est plus que splendide.

    Après quelques clichés, vous allez descendre légèrement en forêt et remonter vers des plaques de granite assez imposantes.

    Rangez vos bâtons de marche. Vos mains vous seront bien plus utiles pour vous équilibrer. 

    Pour les phases plus délicates, des parties de la roche sont équipées de câbles et de chaînes.

    Malgré l’effort, n’oubliez pas d’ouvrir les yeux sur le cadre remarquable dans lequel vous progressez. Il n’est pas rare de rencontrer de nombreux animaux sauvages sur cet itinéraire. Les chèvres en ont fait un terrain de jeux idéal… Les rapaces, vaches, mouflons… ne sont pas non plus en reste. 

    Une très jolie première étape qui prolonge le plaisir de s’être lancé dans une telle aventure !

  4. A 1 486 mètres d’altitude, vous atteignez le dernier versant de l’étape au niveau de la Bocca U Bazzichellu

  5. De l’autre côté de la Bocca U Bazzichellu, suivez la courbe qui s’articule à l’Est. Ce sentier ne représente plus de dénivelé particulièrement difficile. 

    Il épouse le versant Nord de la montagne et vous guide durant une petite heure dans un sous-bois de résineux.

  6. Une dernière petite montée : Le refuge d’Ortu di U Piobbu se trouve sous vos yeux à 1 520 mètres d’altitude.

    Ce refuge bénéficie d’une vue incroyablement plongeante sur Calvi, l’Île Rousse et ses horizons… Son soleil couchant finira de vous convaincre à passer une bonne nuit pour attaquer l’étape 2 qui va d’Ortu di U Piobbu à Carrozzu.

    Au refuge PNRC d’Ortu di U Piobbu, un source d’eau pure vous attends à 80 mètres vers le Sud.

    Ce premier point de bivouac est assez pentu s’il vous faut aller jusqu’aux locaux du gardien. Ils se situent en contrebas de l’ancien chalet d’accueil qui a pris feu avant le lancement de la saison 2019. (photo)

    Deux cuisines extérieures vous y attendent, et le saucisson fumé vendu vous remettra d’aplomb pour les jours à venir.

Nos conseils pour bien réussir l’étape 1 du GR20 Nord – Sud :

  • La montée du premier versant est particulièrement exposée : L’idéal est de partir au petit matin ou sous un soleil voilé pour ne pas subir les rayons du soleil. Sinon, une casquette et un tee-shirt technique anti-UV seront vos plus fidèles alliés !
  • Durant toute la première phase grimpante, les bâtons vous seront très utiles. Grâce à eux, vous pourrez répartir l’effort et éviter de trop subir votre sac à dos sur ces premières heures de randonnée.
  • Prévoyez suffisamment d’eau. L’unique source que vous trouverez sur le chemin se situe 40 minutes après votre départ de Calenzana.
  • Ce sentier est très bien balisé. Cependant restez attentifs au croisements. Le Mare e Monti suit certains versants et redescend à la case départ. Ce serait dommage !

Guides GR20 et équipements à prévoir :

Le GR20 est un sentier bien entretenu par le Parc Naturel Régional de Corse (PNRC). Le balisage y est bien réalisé. Il est rare de progresser plus de 10 mètres sans apercevoir les fameuses marques rouges et blanches. Sauf si vous êtes distrait par le paysage qui vous subjugue…

Cependant ne vous reposez pas uniquement sur ce tracé. Des cartes enregistrées dans votre téléphone, un topoguide ou encore un circuit imprimé devraient toujours être à portée de main. 

Ayez plusieurs roues de secours : Vous n’aurez pas toujours d’accès à l’électricité ou à un réseau… Choisissez plusieurs options pour ne pas vous retrouver bredouille au cours d’une étape… Si l’option téléphone avec des applications hors réseau en est une, complétez-là par un topo guide ou une carte IGN

On n’est jamais trop prévoyants, surtout en montagne.

Pour un point météo, faites confiance aux gardiens des refuges où vous faites une halte. Ils ont l’habitude des changements soudains. Allez à leurs devants, et demandez-leur les tendances. 

Il faut mieux connaître l’état du terrain avant de vouloir progresser dans l’aventure unique qu’est le GR20

Si des questions persistent, laissez-nous un petit commentaire. Nous mettrons tout en œuvre pour vous répondre rapidement.